Nous ne sommes pas isolés dans notre lutte:

LES RIVERAINS DE LA GARE DE TRIAGE DE DRANCY ONT UN POINT COMMUN AVEC CEUX DES SITES SEVESO: ILS SONT CONSIDÉRÉS COMME DES CITOYENS DE SECONDE ZONE.

C'est simplement la Coordination Nationale des Associations Riveraines des Sites SEVESO qui le dit haut et fort sur son site. Cette parution date de quatre mois mais il est malheureusement certain que, malgré les actions incessantes, crédibles et circonstanciées du CORIGAT, seule association reconnue officiellement par tous les organismes en cause , jusqu'à Matignon,  elle n'est malheureusement pas prête de perdre de son sens.

Voici le lien vers le site de cette coordination :

LES RIVERAINS DE LA GARE DE TRIAGE DE DRANCY ONT UN POINT COMMUN AVEC CEUX DES SITES SEVESO: ILS SONT CONSIDÉRÉS COMME DES CITOYENS DE SECONDE ZONE.

La gare de triage de DRANCY/LE BOURGET voit transiter chaque jour des wagons transportant des matières dangereuses et toxiques. 220 000 wagons sont triés par an dont près de 5 % de wagons transportant des matières dangereuses. On se souvient du 23 décembre 2013: un wagon transportant des combustibles radioactifs qui se dirigeait vers l'usine...

http://coordinationseveso.wordpress.com