wagon produits toxiques

Le Blanc-Mesnil le, 23 septembre 2016

 

 Chères amies, chers amis,

 

La période estivale va se terminer et nous espérons qu'elle vous a été agréable et bénéfique.

La période qui va suivre sera pour notre association particulièrement importante.

Comme vous le savez, après l'annulation par le tribunal administratif, en décembre 2014, de l'arrêté du 6 mars 2013 l'action administrative ne s'est pas éteinte. Un nouvel arrêté préfectoral est publié au mois de mai 2016, il est en cours de validation et fera l'objet d'un nouveau porter à connaissance.

Il faut bien avoir à l'esprit que, quelque soit la distance du périmètre de sécurité, la potentialité des dangers sera toujours une réalité et les quelques 400 wagons de chlore présents annuellement continueront de transiter et de stationner sur le site de la gare de triage.

L'administration tient compte de cette réalité puisqu'elle l’intègre dans son travail de préparation du Plan Particulier d'Intervention (PPI) qui va être élaboré dans les semaines et les mois qui viennent.

Dans le compte-rendu officiel du Comité d'Echange et d'Information (CIE) du 4 juillet 2016, au sujet du PPI il est écrit précisément:

 

«La délimitation de la zone du PPI se fera en prenant en considération les plus grandes distances d'effets des phénomènes toxiques de surpression et thermiques transmises.

Afin d'aboutir rapidement à un arrêté PPI, il est proposé de privilégier une démarches en 2 étapes

-1) Etablir un PPI sur la zone la plus directement impactée (rayon 2600 mètres) -8 communes impactées

-2) Puis élargir le PPI en incluant une zone plus large ( qui pourrait être impactée par le phénomène avec un rayon de 10 km le plus majorant : le déplacement d'un nuage de chlore)

-La zone PPI qui s'étend dans le rayon de 2600 mètres autour de la gare concerne huit communes : Drancy, Dugny, le Bourget, la Courneuve, Le Blanc-Mesnil, Bobigny, Aulnay sous bois et Bondy.»

 

L'arrêté PPI est le document à partir duquel les Plans Locaux de Sécurité devront être établis.

Nos actions, le sérieux de celles-ci ainsi que notre présence régulière dans le CIE sont reconnues et admises par l’État et la SNCF. Cela se concrétise par notre participation dans le groupe de travail qui va élaborer le PPI.

Comme vous le constatez, cela confirme le bien fondé des actions citoyennes mises en œuvre par le CORIGAT.

Rien ne pourra se faire sans votre participation active et la mobilisation de la population concernée.

Dans ce cadre, nous vous proposons une réunion de travail pour élaborer nos propositions.

Nous espérons vous y retrouver nombreux.

Bien cordialement.

Pour le conseil d'administration

Alain RAMOS

Président

Nous nous retrouverons le SAMEDI 1er OCTOBRE 2016 à 14 h

au siege de notre association, MPT Jean Jaurès 2 bis, Av. Jean Jaurès 93150 Le Blanc-Mesnil